O Plano de Desenvolvimento Profissional na administração pública francesa

Afin de négocier et construire avec son subordonné un parcours individuel de professionnalisation, un supérieur peut s’inspirer des points suivants:

– Identifier les compétences requises par le poste occupé (ou par un projet spécifique).
– Réaliser un entretien professionnel avec l’agent afin d’identifier l’écart existant entre les compétences requises et les compétences acquises.
– Retenir les situations professionnalisantes les plus pertinentes (elles doivent faciliter l’acquisition de compétences nécessaires ultérieurement à l’agent).
– Organiser le dispositif d’accompagnement de l’agent dans sa progression (tuteur, compagnon).
– Définir les modalités permettant:
– d’assurer une réflexion sur l’action (ce qui est acquis, ce qui doit être affiné, ce qui reste à acquérir);
– de réguler les pratiques professionnelles en conséquence (mise en oeuvre de nouvelles pratiques en vue de les améliorer).
– Planifier avec l’agent concerné la progression dans le temps (les différentes étapes, les échéances, …).
– Contractualiser le dispositif de professionnalisation (engagements réciproques, actions retenues, moyens mis à disposition, échéances arrêtées,…).
– Evaluer les acquis et faire évoluer les activités de l’agent en conséquence.

In “Construire un parcours individuel de professionnalisation

Etiquetas: ,

Deixe uma Resposta

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s


%d bloggers like this: